Le royaume de la malbouffe qui nous bouffe !

L’un des revers inquiétant de la mondialisation est cette course effrénée au dépens de notre bonne santé physique et mentale à tous ! Nul n’est vraiment à l’abri, tout le monde, au sens littéral, où qu’il soit est touché de plein fouet dans sa chaire par cette folie du gain facile.

L’agriculture, l’agro-industrie, les techniques de conservations, de transport et d’emballage , la publicité, la politique, les méandres du commerce et des banques …sont toutes optimisées pour la commercialisation sans qu’aucunement notre santé fasse le poids devant de tels funestes desseins !

L’agriculture intensive utilise et use des produits chimiques et de substances tellement dangereuses que les pauvres agriculteurs sont obligés de se munir de combinaisons spéciales afin de les épandre sur les récoltes! D’après les laboratoires qui approuvent la commercialisation de ces produits de large consommations, les dangers sur les consommateurs sont, tenez-vous bien, ACCEPTABLES et MINIMES!!! Il faut savoir que ces mêmes laboratoires ,supposés indépendants et impartial, sont subventionnés par les grosses firmes agro-industrielles pour réaliser leurs présumées recherches et finir bien-entendu toujours par donner carte blanche! Le plus marrant, si je puis dire, c’est qu’une liste officielle est faite, par des organismes de contrôles qui sont sous la botte des industriels, pour fixer les taux de toxines accepté dans chaque produit agricole! Voilà, donc vous avez le droit de manger une tomate avec 0,02 % de toxines qui! C’est pas vraiment grave selon les études qu’ils on menés ici et là! Le réel problème étant l’accumulation des toxines de plusieurs produits à la fois pris dans un seul repas par exemple. Sans oublier que personne n’as encore fait d’études sérieuses ,indépendante et concluante sur les effets à long terme sur la santé humaine. Je crois profondément, pour ma part, que la vague mondiale de tumeurs cancéreuses variées assoit une réalité insoupçonnée: ON NOUS EMPOISONNE A PETIT FEU !

Les OGM pour leurs part sont testés directement sur nous, lol , on ne fais plus dans la dentelles! Nous sommes devenus des cobayes sont qu’on nous demande notre avis. Tais-toi et manges ! Les apprentis sorciers des laboratoires scientifiques manipulent l’ADN des produits alimentaires les plus consommés et les plus vitaux de la terre à leurs guise, coupent un bout ici, raccordent un autre là, mélange une séquence avec un autre ADN et le tour est joué ! Peut-on vraiment mesurer l’ampleur de telles manipulations génétiques sur notre santé ? Peut-on toucher à la matrice qu’est l’ADN qui a mis des millions d’année pour évoluer ,sans aucun risque pour nous humain que nous sommes? Je suis convaincu que de telles recherches doivent être encore confinées dans les laboratoires et pas être servis dans nos assiettes ! Il faut du temps, beaucoup, énormément de temps pour confirmer qu’un produit OGM est réellement propre à la consommation.

Ne croyez pas que je suis contre l’industrialisation ou la recherche scientifiques, au contraire, je suis une personne qui est fière de ces avancées et elles doivent continuer et aller de l’avant. La recherche de nos jours n’est pas encore au point, elle en est encore à ses frêles balbutiement, la technologie aussi devrait évoluer énormément afin de pouvoir mener des recherches effectives et vérifiables. Comme on dit, science sans conscience n’est que perte de l’âme ! Il devient urgent de mettre les lobbys industriels ou autres hors de toutes considération pécuniaire. La soif de l’argent et du pouvoir ne doivent en aucun cas influer sur notre santé. La science doit rester libre de mener ses recherches sans pression aucune ! Notre santé n’est pas à monnayer au plus offrant!

Il doit y avoir un compromis, un juste milieu entre l’industrialisation de l’agriculture et la protection de notre patrimoine santé.

Un problème de taille sort du lot : Les habitudes alimentaires. Ben oui, notre façon de nous nourrir est pervertie ! Fast-food, sandwiches, sucreries à outrance, trop de gras, trop de viandes, trop de de sel, horaires des repas inexistants, hygiène alimentaire qui laisse à désirer, grignotage, prise abusives d’excitants comme les breuvages « café, thé, alcool, boisson sucrées et gazeuses » et les drogues douces et dures, manque d’activité physique …etc, voilà notre quotidien bien malheureusement !

Nous devons nous ressaisir afin de ne pas céder notre santé sur l’autel de la mondialisation. Halte aux chaînes de restaurations rapides « Mac Macdonald et compagnie » qui nous empoisonnent et nous rendent malades et obèses ! Haltes au compagnes de publicités qui nous incite à consommer n’importe quoi. Disons STOP au mélanges infectes réalisés sur les produits de consommations journaliers, sur les produits laitiers, le maïs, l’orge, le blé, sur les légumes et les fruits. Nous avons le droit de manger un produit biologique ,sain et naturel, sans additifs ni aucune autre manipulation génétiques !

Redonnons à l’agriculture biologique la place qui lui reviens naturellement de droit, il faut être en symbiose avec la terre, non pas la traire jusqu’à épuisement ! Respectons notre terre et soyons à son écoute. Je trouve stupide l’idée d’inonder la terre avec des tonneaux d’insecticides pour tuer une dizaine d’espèces nuisibles tuant par la même occasion plus de sept cent espèces d’insectes qui ne le sont pas ! Méditez cela !

Nos habitudes alimentaires doivent changer au plus vite. La consommations des viandes et des poissons doit être modérée au profit des légumes et de des fruit .Les boissons de toutes sortes sont à éviter, buvez de l’eau plate…source de toute vie ! Marchez, courrez, il faut SUER au sens littéral du terme pour que notre corps puisses être en bonne santé .

Les paysans sont le premier maillon de la chaîne et il doivent recevoir leurs dû complet et intégral. L’agriculture équitable doit s’établir partout dans le Monde, les bénéfices de l’agriculture doivent revenir aux vrais travailleurs de la terre, les businessman et les dizaines d’intermédiaires suceurs de sang de tout bords qui revendent les produits et gagnent des milliards en ne produisant absolument rien du tout sont à bannir ! Un pont direct doit être bâti entre producteur et consommateur assurant ainsi de meilleures qualités et un prix imbattable !

Il faut se pencher sérieusement sur la législation sur les manipulation génétiques. Il faut des lois qui nous protègent des contaminations génétiques, de la pollution génétiques, oui je dis bien POLLUTION GÉNÉTIQUE. Si des semences transgéniques, des poissons ou n’importes quelle autre aberration génétique échappe au contrôle des scientifiques et qu’elle se mélange avec à la nature…je vous laisse deviner vous-même ce qui pourra advenir si une malformation ou une tare survient ! C’est de notre PATRIMOINE GÉNÉTIQUE ce dont nous parlons ! Il existe des lois pour les voitures, pour le commerce, pour l’héritage… cependant, aucune loi internationale pour régler, protéger et humaniser les recherches et les applications sur le génome ne sont établies! Il faut légiférer là-dessus avant qu’il ne soit trop tard !

Tant que les Lobby décident pour la planète et les humain de la tournure du monde, tant que l’argent, le capitalisme, l’égoïsme primera sur tout autre considération éthique et humaniste, tant qu’il y aura des gens pour cautionner notre perte, celle de l’humanité, croyez-moi, un bien sombre avenir s’écrit en pointillés pour les humains que nous sommes !

Je vous soumet un lien vers un documentaire qui ne manqueras pas de susciter un tas de questionnement en vous. Le voici ci-après : We feed the world

Bonne appétit à tous…

Publicités
Publié dans Coup de gueule, Societé | Laisser un commentaire

BONNE ANNEE 2012 A TOUS

Voilà!

Une fois de plus la terre achève sa énième rotation autour du soleil! Elle tourne inlassablement comme un carrousel et c’est nous autres qui avons le tournis; le mal du temps insaisissable ! Le premier janvier. Je sais bien que ce n’est qu’une date hasardeuse qui ne représente rien de vraiment significatif. C’est un peu comme avoir une corde infinie et couper arbitrairement là car il faut bien commencer quelque part! Les calendriers sont là juste comme de simples ligne rouges qui tracent un sentier dans une immensité inconnue. Le calendrier nous donne un peu de réconfort quant à notre pouvoir de compter le temps qui coule avec précision. Le calendrier Maya, le romain, le Julien, le Hejir, et j’en passe, ne servent qu’à situer les événements de notre propre Histoire . Seul le présent compte vraiment car le future et le passé demeurent inconnus!

 

Bref,une occasion de retrouvailles familiales et amicales s’offrent ainsi à nous chaque fin d’année. Une occasion de dire des mots doux, gentils et affectueux à tous ceux que nous aimons. Mettre du baume au cœur de certains et congratuler d’autres.

 

Que cette nouvelle année vous soit synonyme de réussite éclatante dans toutes vos entreprises. que cette nouvelle année rime avec amour avec un grand «A». Aimez votre prochain, vos proches, vos familles, vos amis à ne plus en finir et faites vous aimez d’eux, car, en définitive , absolument tout est insignifiant sauf cette petite flamme qui nous unit aux autres et qui nous fait ressentir moins seul dans cette infinité abyssale qu’est le monde.

 

Prenez soin de vous et souvenez vous que le temps nous est compté; un compte à rebours inexorable enclenché depuis notre naissance, et justement il faut consacrer le temps aux choses qui en valent la peine.  A quoi bon toutes les haines, le gamineries, les escarmouches et toutes ces  sottises enfantines qui nous font perdre du temps oh combien précieux? Consacrer votre temps, votre vie, à vivre pleinement vos rêves , vos passions et vos ambitions. Qu’importe si vous finissez à temps votre cheminement; le plus important c’est de laissez aux autres un legs qui perpétuera votre pensée, un chef d’œuvre que les autres pourront admirer et poursuivre.

 

Je vous souhaite de la santé, beaucoup de santé! Chose qui devient très difficile ,voir impossible de nos jours, vu que l’industrie, l’agroalimentaire, la chimie, le pétrole même s’ils nous  facilite grandement la vie notre santé, par contre, se ruine inévitablement par la mal bouffe ! Malheureusement personne se soucie guère de notre santé!

 

Pensez surtout que chaque jour que vous vivez aimé par les vôtres est une vraie bénédiction! Soyez l’instrument de la paix, de la quiétude et du bien-être. Les gens qui gravitent autour de vous vous serons gré et ils vous le rentrerons bien.

 

Très bonne année 2012.

Je vous souhaite une vie pleine et utile.

Soyez heureux.

 

Amicalement!

 

 

 

Publié dans Coup de coeur, Societé | Tagué , , , | 2 commentaires

Aerosmith  » I don’t want to miss a thing »

Une chanson d’Aerosmith  » I don’t want to miss a thing » que j’aime bien…c’est une ballade rock…magistrale

Voici le texte complet de la chanson:

I could stay awake just to hear you breathing
Watch you smile while you are sleeping
While you’re far away and dreaming
I could spend my life in this sweet surrender
I could stay lost in this moment forever
Every moment spent with you is a moment I treasure

I don’t wanna close my eyes
I don’t wanna fall asleep
Cause I’d miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing
Cause even when I dream of you
The sweetest dream will never do
I’d still miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing

Lying close to you feeling your heart beating
And I’m wondering what you’re dreaming
Wondering if it’s me you’re seeing
Then I kiss your eyes and thank God we’re together
And I just wanna stay with you
In this moment forever, forever and ever

I don’t wanna close my eyes
I don’t wanna fall asleep
Cause I’d miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing
Cause even when I dream of you
The sweetest dream will never do
I’d still miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing

I don’t wanna miss one smile
I don’t wanna miss one kiss
Well, I just wanna be with you
Right here with you, just like this
I just wanna hold you close
Feel your heart so close to mine
And stay here in this moment
For all the rest of time

Don’t wanna close my eyes
Don’t wanna fall asleep
Cause I’d miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing
Cause even when I dream of you
The sweetest dream will never do
Cause I’d still miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing

I don’t wanna close my eyes
I don’t wanna fall asleep
Cause I’d miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing
Cause even when I dream of you
The sweetest dream will never do
I’d still miss you, baby
And I don’t wanna miss a thing

Don’t wanna close my eyes
Don’t wanna fall asleep, yeah
I don’t wanna miss a thing

Publié dans Coup de coeur, Musique | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Take the lead » une thérapie par la dance.

Ceci est une scène du film « Take the lead » inspiré d’une histoire vraie, celle d’un professeur de danse incarné magistralement par Antonio Banderas qui y met du sien pour attiré des jeunes gens en perdition dans leurs minables petites vies vers cet art sublime.

Un film à voire absolument!

Publié dans Coup de coeur, Musique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

L’école finlandaise…Prenez-en de la graine!

Je suis tombé de haut quand je découvris un article concernant le système éducatif des pays nordiques, plus précisément celui de la Finlande. Eh ben, tenez vous bien, la Finlande est le seul pays au monde où il n’y a pas d’examen dans ses classes jusqu’à l’âge de 16 ans! Eh ben oui oui, vous avez bien lus, aucun examen, nada, walou, rien. Et ce système fonctionne merveilleusement bien depuis toujours et il existe un pourcentage ahurissant de réussite!

Voici une petite présentation trouvée sur Wikipédia, Lisez et soyez pas trop furieux:

« Les enfants en Finlande qui entrent à l’école à 7 ans « ont passé leur enfance à jouer à la crèche », ils peuvent apprendre l’alphabet un an avant d’entrer à l’école, mais rien n’est exigé. L’enseignement fondamental est un enseignement de culture générale dispensé à l’ensemble des classes d’âge. Il est destiné à l’enfant de sa septième à sa seizième année. L’école fondamentale dure donc neuf ans et correspond à l’accomplissement de la scolarité obligatoire. Dans l’enseignement fondamental, les groupes sont formés par classes d’âge. Pendant les six premières années, il y a en général un enseignant principal qui enseigne la plupart des matières, ou toutes. Durant les trois dernières années, l’enseignement se fait habituellement par matières si bien que les enseignants sont spécialisés selon celles-ci. Dans l’enseignement fondamental sont intégrés aussi l’orientation pédagogique de l’élève et, en cas de besoin, un enseignement spécifique de soutien.

Les programmes ressemblent aux programmes français, en version allégée. Il inclut au moins les matières suivantes : langue maternelle et littérature, seconde langue nationale (suédois ou finnois, selon le cas), langues étrangères, connaissances de l’environnement, instruction civique, religion ou morale, histoire, sciences sociales, mathématiques, physique, chimie, biologie, géographie, éducation physique et sportive, musique, dessin, travaux manuels et ménagers. La définition des objectifs généraux au niveau national et la répartition horaire des différentes matières ou combinaisons de matières dans l’enseignement et l’orientation pédagogique de l’élève sont du ressort du gouvernement. La direction nationale de l’enseignement définit les objectifs particuliers et les principaux contenus de l’enseignement en arrêtant les fondements des programmes scolaires. Sur ces bases, chaque établissement détermine concrètement, au niveau local, son programme d’enseignement. Il n’y a aucun examen à la fin de la scolarité obligatoire (à 16 ans). Les redoublements et les abandons sont extrêmement rares.

De plus, l’école est gratuite, comme le transport scolaire et le repas de midi. Les horaires sont doux : la journée démarre à 8 heures et se termine vers 13 heures. L’après-midi est consacrée aux sports, aux activités artistiques, à la découverte de la nature et il n’y a pratiquement pas de devoirs à la maison. Après l’école élémentaire, les jeunes Finlandais peuvent choisir entre le lycée et le lycée professionnel qui durent environ trois ans.

La Finlande est depuis plusieurs années championne du monde pour l’efficacité du système scolaire. Selon l’enquête PISA[4] sur les acquis des jeunes de 15 ans (2000 et 2003), la Finlande arrive en effet en tête en mathématiques (France : 13e position), en maîtrise de la lecture (France : 14e position), en Sciences (France : 10e position) et en capacité à résoudre un problème (Finlande : 2e position, France : 10e position).[5] Pourtant ce pays performant ne consacre que 6,2 % de son PIB à l’éducation alors que la France en consacre 6,9 %. »

J’avoue que je suis absolument charmé par ce concept. L’éducation est libérée des examens qui mettent les élèves dans une position de stress continuelle, examen, interrogation, devoir, composition, rédactions, QCM. C’est une recherche et une quête du Savoir et non plus une course effrénée pour avoir les meilleures notes.

Je suis tombé de haut quand je découvris un article concernant le système éducatif des pays nordiques, plus précisément celui de la Finlande. Eh ben, tenez vous bien, la Finlande est le seul pays au monde où il n’y a pas d’examen dans ses classes jusqu’à l’âge de 16 ans! Eh ben oui oui, vous avez bien lus, aucun examen, nada, walou, rien. Et ce système fonctionne merveilleusement bien depuis toujours et il existe un pourcentage ahurissant de réussite!

Voici une petite présentation trouvée sur Wikipédia, Lisez et soyez pas trop furieux:

« Les enfants en Finlande qui entrent à l’école à 7 ans « ont passé leur enfance à jouer à la crèche », ils peuvent apprendre l’alphabet un an avant d’entrer à l’école, mais rien n’est exigé. L’enseignement fondamental est un enseignement de culture générale dispensé à l’ensemble des classes d’âge. Il est destiné à l’enfant de sa septième à sa seizième année. L’école fondamentale dure donc neuf ans et correspond à l’accomplissement de la scolarité obligatoire. Dans l’enseignement fondamental, les groupes sont formés par classes d’âge. Pendant les six premières années, il y a en général un enseignant principal qui enseigne la plupart des matières, ou toutes. Durant les trois dernières années, l’enseignement se fait habituellement par matières si bien que les enseignants sont spécialisés selon celles-ci. Dans l’enseignement fondamental sont intégrés aussi l’orientation pédagogique de l’élève et, en cas de besoin, un enseignement spécifique de soutien.

Les programmes ressemblent aux programmes français, en version allégée. Il inclut au moins les matières suivantes : langue maternelle et littérature, seconde langue nationale (suédois ou finnois, selon le cas), langues étrangères, connaissances de l’environnement, instruction civique, religion ou morale, histoire, sciences sociales, mathématiques, physique, chimie, biologie, géographie, éducation physique et sportive, musique, dessin, travaux manuels et ménagers. La définition des objectifs généraux au niveau national et la répartition horaire des différentes matières ou combinaisons de matières dans l’enseignement et l’orientation pédagogique de l’élève sont du ressort du gouvernement. La direction nationale de l’enseignement définit les objectifs particuliers et les principaux contenus de l’enseignement en arrêtant les fondements des programmes scolaires. Sur ces bases, chaque établissement détermine concrètement, au niveau local, son programme d’enseignement. Il n’y a aucun examen à la fin de la scolarité obligatoire (à 16 ans). Les redoublements et les abandons sont extrêmement rares.

De plus, l’école est gratuite, comme le transport scolaire et le repas de midi. Les horaires sont doux : la journée démarre à 8 heures et se termine vers 13 heures. L’après-midi est consacrée aux sports, aux activités artistiques, à la découverte de la nature et il n’y a pratiquement pas de devoirs à la maison. Après l’école élémentaire, les jeunes Finlandais peuvent choisir entre le lycée et le lycée professionnel qui durent environ trois ans.

La Finlande est depuis plusieurs années championne du monde pour l’efficacité du système scolaire. Selon l’enquête PISA[4] sur les acquis des jeunes de 15 ans (2000 et 2003), la Finlande arrive en effet en tête en mathématiques (France : 13e position), en maîtrise de la lecture (France : 14e position), en Sciences (France : 10e position) et en capacité à résoudre un problème (Finlande : 2e position, France : 10e position).[5] Pourtant ce pays performant ne consacre que 6,2 % de son PIB à l’éducation alors que la France en consacre 6,9 %. »

J’avoue que je suis absolument charmé par ce concept. L’éducation est libérée des examens qui mettent les élèves dans une position de stress continuelle, examen, interrogation, devoir, composition, rédactions, QCM. C’est une recherche et une quête du Savoir et non plus une course effrénée pour avoir les meilleures notes.

Publié dans Coup de coeur, Societé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Mon village…le rêve perdu!

Ruines kabyles

Ruines kabyles

une sensation indéfinissable s’empare de mon être, une sorte de filigrane ensorcelé qui couvre mes yeux, à chaque fois que je me perd dans les dédales de mon petit village juché sur la montagne. Je revois à chaque coin de ruelle, à chaque entrée de maison, à chaque fenêtre, à chaque ruine abandonnée, un souvenir immuable et émouvant.

je me souviens de tant de personnes qui aujourd’hui ne sont vivantes que dans ma mémoire ainsi que celle de leurs familles. Des aïeuls qui s’attardaient longuement à la place centrale du village racontant dans les moindres détails leur long et ingrat périple dans la vie. Ils sont juste là, devant mes yeux, je pourrais presque en tendant mon bras toucher leurs spectres. Leurs sagesses contrastait avec notre jeunesse et notre soif de découverte. Nous écoutions des histoires d’un autre temps, d’une autre époque, d’une autre réalité. Les douloureux souvenirs de la guerre, celle de l’indépendance algérienne et celle contre les Nazis. Les histoires d’amitié, de traîtrise, de famine, de peur, d’aventure, de rencontre fortuite, des aléas du climat, le temps des récoltes et des moissons ainsi qu’une série d’anecdotes diverses.

Ah, qu’il est beau ce figuier là! Il s’élance sans bride fièrement dans tous les sens. Son ombre nous protégeait maintes fois quand le soleil de midi brûlait nos têtes nues, ses branches nous servaient d’immense aire de jeux et ces fruits délicieux calmaient notre faim insatiable.

Maison kabyle typique

Maison kabyle typique

Les maisons sont un amalgame d’architecture incohérentes. Des vielles battisses, des maisons insulaires en ruine ainsi que des maisons moderne parsèment les flancs de cette montagne. Les rues étroites sont bétonnées à des endroits puis aussitôt creusées pour y faire passer des réseaux et des conduites d’eau anarchiques éternellement restaurées ou rafistolées. Les rues sont alors balafrées. Ces cicatrises disgracieuses qui fendent les ruelles en deux deviennent avec le temps des cours d’eau. Le béton comme une maladie virale a marqué tout le village de son empreinte. La singularité des villages kabyles en général se trouve ensevelie sous des tonnes de ciment. Je hais le béton. Jadis les rues étaient pavées avec de la pierre. Les maisons faites de pierre locales avaient cette belle patine acquise avec les années qui passent. Les tuiles romaines rouges et moisies par endroits mansardaient les toits des maisons kabyle.

C’est un peu frustrant de marcher dans ces dédales sans y trouver âme qui vive. Un village en ruine hanté! Les habitants se sont dispersés pour rejoindre les villes. Les jeunes gens qui restent ne rêvent que de fuite…et ils y arrivent…ils fuient un-à-un comme les oisillons quittent le nid. Les vieux attendent eux aussi leurs ultime départ…et ils disparaissent un-à-un pour ne plus réapparaître.

Oh…la fontaine…! Quel dommage! Les couleurs de cet endroit enchanteur il y a à peine vingt ans de cela ne sont plus les couleurs d’aujourd’hui. Il n’y a plus de oiseaux qui gazouillent, plus de d’eau translucide et fraîche qui coule, plus d’ombre que les imposants oliviers ainsi que les colonnes de roseaux offraient généreusement. Jadis, ce magnifique endroit regorgeait de joyeux rires de jeunes filles venant y puiser de l’eau, s’y rafraîchir en attendant leurs tour et papoter entre elles à coté du filet d’eau monotone qui coule.

La rivière autrefois avait de l’eau pure et propre. On pouvait la boire et s’y rafraîchir. Dans des endroits où la rivière creuse le fond jusqu’à ce qu’une immense chape de pierre blanche soit polie et visible; les femmes avaient l’habitude de venir les après-midi pour descendre et blanchir les vêtements avec l’eau de la rivière. Je m’en souviens encore comme si cela datait d’aujourd’hui. En plein air, les femmes sont là s’affairant à leurs besogne, se passant le savon et s’entraidant. Une végétation touffue et drue semblait jeter une ombre, une voûte bienveillante, une ombrelle, sur ce lieu paradisiaque. Les femmes y profitaient même pour y rincer leurs longs cheveux noirs. Cette toile vivante toute en couleurs, ce tableau féerique charme les cœurs et le esprits. Quelle douce mélancolie que ce souvenir d’enfance!

Maintenant je n’y vois plus grand chose. Les cours d’eau sont devenus des dépotoirs, des vides ordures et des égouts à ciel ouvert. L’eau pure venue des entrailles de la terre se retrouve inévitablement polluée, souillée et impropre! Ce pan de la rivière n’existe plus, car une piste coupe-feu a dévisagé l’endroit à tout jamais. Plus personne ne semble se soucier de la protection de l’environnent. On jette nos déchets partout.La Kabylieest malheureusement devenue une immense déchetterie et le charme d’antan n’est plus!

A suivre…

Publié dans Coup de coeur, Coup de gueule | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une chanson Immortelle de Queen!

Publié dans Amour, Musique | Tagué , , , | Laisser un commentaire